Archives de catégorie : COMMUNIQUÉ

PETITION EN LIGNE SOUTIEN A LA SECTION GA DE HESSEL EPERNAY

POUR le maintien de la filière
Gestion-Administration
au Lycée Stéphane Hessel d’Epernay!

Dès la rentrée 2019, les élèves de 3ème du bassin d’Epernay n’auront plus la possibilité de s’inscrire dans la filière Gestion-Administration au LPo Stéphane Hessel. Ils devront aller à Reims, à Chalons ou à Sézanne.

Les élèves devraient alors affronter des conditions d’études dégradées : soit des temps de transport épuisants, soit un hébergement en internat, difficile à financer pour beaucoup de familles.

Le ministère et le rectorat suivent une logique comptable « d’optimisation » des moyens et ne se préoccupent pas de savoir si les élèves réussissent à Stéphane Hessel. Les besoins des jeunes sur le terrain ne sont pas leur priorité.

Refusons la disparition de la filière G-A au LPo Stéphane Hessel qui restreindrait les choix d’orientation des élèves de 3ème à un seul secteur d’activité pour les métiers du tertiaire. Les jeunes doivent avoir la possibilité de choisir leur filière pour réussir.

<<< je signe la pétition en ligne >>>

ELECTIONS PRO 2018 – LE SNUEP FSU REIMS EN CAMPAGNE

Lors des élections professionnelles du 6 décembre 2018 [1], 5,2 millions d’agents publics seront appelés à voter pour choisir leurs représentants du personnel siégeant dans les organismes consultatifs de la fonction publique (CT, CAP, CCP) pour un mandat d’une durée de quatre ans.

Les élections professionnelles représentent  un enjeu de démocratie sociale : elles consacrent, par l’élection de leurs représentants, le droit de participation des agents à la détermination des règles individuelles et collectives qui les concernent et permettent d’établir la représentativité des organisations syndicales à tous les niveaux pertinents de la gestion publique. Elles représentent également un défi sur le plan de l’organisation puisque, comme en 2014, la période de vote est commune aux trois versants de la Fonction publique. Au total, ce sont près de 22 000 instances qui seront renouvelées à l’issue de ce scrutin.

aff_stop engrenage_nov2018.jpg

Continuer la lecture de ELECTIONS PRO 2018 – LE SNUEP FSU REIMS EN CAMPAGNE

POUR MOI LA REFORME DE LA VOIE PRO C’EST NON

Après la perte d’une année de formation en 2009, la formation des élèves est de nouveau tronquée. Les grilles horaires proposées viennent contredire le discours du ministre autour des savoirs fondamentaux, qui font son fond de commerce depuis sa nomination au ministère de l’Éducation nationale.
Les matières générales sont les premières concernées par une baisse de volume.
La co-intervention nécessite des moyens supplémentaires que le ministère n’abondera pas à hauteur des besoins. Même en augmentant le volume complémentaire professeurs de deux heures, l’injonction à la co-intervention ponctionnera les heures de groupe habituelles.
La baisse des heures pour les élèves et l’insuffisance du volume complémentaire professeurs seront synonymes de diminution des DHG donc de suppressions de postes.

Continuer la lecture de POUR MOI LA REFORME DE LA VOIE PRO C’EST NON

Education : appel à la grève le 12 novembre contre les suppressions de postes

Les trois principaux syndicats de l’éducation nationale (FSU, UNSA-Education et SGEN-CFDT) ont appelé à faire grève, lundi 12 novembre, pour protester contre la suppression de 2 650 postes dans les collèges et les lycées prévue par le gouvernement en 2019.

Résultat de recherche d'images pour "greve 12 novembre 2018"

Cette réduction des effectifs constitue « une nouvelle dégradation des conditions d’études des élèves et du travail des personnels », ont dénoncé les trois organisations dans un communiqué, exigeant que le gouvernement « renonce à ce projet ».

Les syndicats, qui font part de leur « consternation » et de leur « incompréhension », jugent en outre que la mesure « n’est pas compatible avec l’ambition d’un enseignement de qualité et d’une plus grande égalité de réussite, ni d’une bonne administration du système éducatif ». Ils appellent « toutes les organisations syndicales de l’éducation nationale à rejoindre » la journée de grève du 12 novembre.

1 800 postes créés dans le primaire

Selon le ministère de l’éducation nationale, 2 650 postes seront supprimés en 2019 dans les collèges et les lycées publics, 550 dans l’enseignement privé et 400 dans l’administration, tandis que 1 800 seront créés dans le primaire.

Mais, jugent encore la FSU, l’UNSA-Education et le SGEN-CFDT, « la priorité au primaire ne peut pas se faire par un redéploiement de moyens ».

Dans le même temps, le ministère a annoncé une hausse de 1,7 % (+ 861 millions d’euros) de son budget, qui atteindra 51,7 milliards d’euros. Ce montant s’entend hors pensions et retraites de ses anciens agents. L’éducation nationale en compte environ 1,1 million (dont 882 000 enseignants), soit la moitié des agents de l’Etat.